La méthode du storytelling

teacher reading to children in library, storytime

farm
Atelierstorytime veut promouvoir une méthode ludique et efficace pour apprendre une langue étrangère à partir de ce que les enfants aiment le plus : écouter une histoire.

Avec cette méthode, la compréhension du texte se fait avant tout à l’aide des images, ce qui crée un lien direct entre le mot et l’objet sans que les enfants passent à travers la traduction dans leur langue maternelle.

On utilise ensuite des flashcards ou des objets pour aider à l’apprentissage du vocabulaire, des jeux de rôle ou de mime ; pour les plus grands des activités de restitution du texte sont envisagées.

Pourquoi apprendre les langues à travers des histoires ?

Les parents, grands-parents, nounous, maîtresses lisent des histoires aux enfants depuis qu’ils sont tout petits, c’est une activité qui les fascine et qui les aide à grandir. Elle les fait aussi progresser dans la maîtrise de leur langue maternelle.
En proposant la lecture d’une histoire dans une autre langue, on se sert d’un processus que les enfants connaissent déjà : c’est ce que l’on appelle le “storytelling”.

La lecture n’éveille pas seulement la curiosité des enfants, elle développe aussi leur capacité à deviner la signification des mots à partir du contexte, faire des hypothèses sur le déroulement de l’histoire, s’ouvrir à d’autres cultures.
storytime, reading to children, letture in lingua straniera, lire en langue étrangère

Une approche globale
storytellerAnastasiaMcKenna
Dans les ateliers “storytime” l’apprentissage d’une nouvelle langue se fait grâce à la synergie de plusieurs activités : l’écoute, la visualisation, la gestuelle, la dramatisation.
On a recours à ce qu’on appelle le TPR (Total Physical Response). Cette méthode, créée par le Docteur James Asher, est basée sur la coordination du language et des mouvements physiques.
C’est comme cela que les enfants apprennent leur propre langue maternelle.

Quels textes proposer ?

mybooks-puzzle
Pour débuter dans l’apprentissage d’une nouvelle langue, le choix du livre est essentiel. Il faut que le texte soit simple pour ne pas décourager les enfants, mais en même temps l’histoire doit être adaptée à l’âge du public.
On ne peut pas proposer un album destiné à un public de bébés anglophones sous prétexte que le langage est simple. Des enfants francophones en âge scolaire n’accrocheront pas !
ID-10072698
Beaucoup d’éditeurs scolaires proposent des lectures graduées, mais la qualité de l’histoire ainsi que des illustrations ne sont pas toujours au rendez-vous.
C’est pour cela qu’une connaissance approfondie du marché éditorial est nécessaire. Parce que l’efficacité d’un atelier de lecture dépend avant tout du bon choix du texte.
Vous trouverez ici des conseils pour choisir les bons livres et des lectures enligne dans la rubrique “It’s storytime!”
Suivez-moi !

Gaia librairie

5 responses

  1. fantastique! C’est ma méthode préférée d’apprentissage des langues. Ma fille parle anglais grâce à le “Storytelling” et elle veut aussi apprendre le française… dommage que je ne peux pas lire en français!

  2. Ciao, leggo e capisco il francese ma non ce la faccio proprio a scriverlo!
    Arrivo qui dal blog di Graziana, sono un’appassionata di libri, di fiabe, di storie, di illustrazioni…
    Sono anche io convinta che il metodo della lettura ai bambini sia il segreto per salvare il mondo.
    Insomma tutto questo per dire che mi piace molto il tuo progetto, ti seguo molto volentieri!

  3. Ah dimenticavo, TroTro, che spicca tra i libricini della tua foto e’ in assoluto il personaggio preferito di mia figlia.
    Ascoltiamo le sue storie in francese e in tedesco.
    Mia figlia e’ bilingue italiano/inglese (viviamo in UK), e’ lei che sceglie quale storia ascoltare, non ho idea di cosa capisca quando ascolta TroTro in francese o tedesco, ma a lei piace cosi!!! Ba, un giorno scopriremo, forse, cosa passa nel loro piccolo cervello, intanto non possiamo far altro che accompagnarli nella meravigliosa scoperta del mondo e delle lingue!

    1. Grazie Per essere venuta a trovarmi! Vedo con piacere che i bambini bilingui si accostano con facilità ad altre lingue. Forse, anche se non capiscono bene quello che ascoltano, l’abitudine di sentire suoni diversi non li sconcerta oppure sviluppano capacità maggiori nel dedurre il significato delle frasi da altri elementi, come le immagini. Se un giorno uno specialista dello sviluppo del linguaggio capita di qua, sarebbe interessante sentire il suo parere!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Oxford University Press

English Language Teaching Global Blog

i libri di Camilla

libri per andare lontano

A Moon of My Own

By Jennifer Rustgi ~~Illustrated by Ashley White ©Jennifer Rustgi

Susan Verde

learning languages through stories

marthamansstudio

Blog about the art and projects of Martha Mans

Camelozampablog

Il blog di Camelozampa

International Book Giving Day 2017

Give a book on Valentine's Day

Children's Books Heal

Always remember that you are absolutely unique. Just like everyone else. -- Margaret Mead

Picture This! Teaching with Picture Books

Focusing on the Six Traits of Writing, Reading Strategies, Motivation, and Nonfiction

Through the Looking Glass Book Review

learning languages through stories

Picture Book Month

International Literacy Initiative Celebrating the Print Picture Book in November

%d bloggers like this: