Category Archives: articles en français

Un conte d’hiver

Per leggere l’articolo in italiano, cliccare qui.

Le-lapin-de-neige-coverProfitons des journées courtes et froides pour découvrir de nouveaux livres! Il y en a beaucoup sur le thème de l’hiver et de la neige, mis à part les contes de Noël: je vous ai déjà présenté les livres “Jour de neige” de Delphine Chedru, “Une rencontre” de Camille Garoche et “Devine qui fait quoi” de Gerda Muller. Les trois livres ont en commun le fait qu’ils sont sans paroles, c’est-à-dire que l’histoire n’est racontée qu’à travers les illustrations.

Dans le même style, je vous conseille “Le lapin de neige”, toujours illustré par la talentueuse Camille Garoche et publié en 2015 chez Enchanted Lion Books sous le titre de “The Snow Rabbit”, ensuite en 2016 chez Casterman.

L’album est un vrai chef d’oeuvre. Grâce à la technique du papier découpé, les images ont une perspective étonnante: certains éléments ou personnages sont en premier plan, d’autre apparaissent plus flous à l’arrière plan.

La lumière aussi joue son jeu: elle apparaît derrière une porte entre ouverte, derrière les fenêtres le soir.

L’histoire a un caractère fantastique: c’est l’hiver, une petite fille sort de chez elle pour aller faire un lapin de neige pour sa soeur, qui la regarde depuis la fenêtre. La fille rentre à la maison avec le lapin de neige pour le donner à sa soeur (que l’on découvre en chaise roulante) mais le lapin commence à fondre. Les deux filles décident alors de sortir et se dirigent vers la forêt, quand le lapin prend vie et s’enfuit.

Les filles cherchent à le rattraper, mais la chaise roulante se prend dans un buisson et la soeur n’arrive plus à avancer. Alors que les deux filles sont prisonnières dans la neige, des animaux les regardent depuis leurs cachettes: des oiseaux, un hibou, un loup, un renard… le lapin aussi se retourne. On se rend compte alors qu’il a tellement grandi qu’il est en mesure de ramener les deux filles à la maison.

Comment utiliser ce magnifique album sans paroles?

On peut raconter l’histoire aux enfants pendant qu’on montre les illustrations, on peut demander aux enfants de la raconter (ceci seulement dans le cas d’enfants qui maîtrisent bien la langue), on peut aussi raconter l’histoire et poser des questions aux enfants de temps en temps: par exemple, quand la fille ouvre la porte pour sortir, on peut demander d’imaginer ce qu’elle dit. Chaque enfant s’exprimera selon son âge et sa capacité linguistique.

L’album est une belle occasion pour apprendre le vocabulaire de la météo (il fait froid, il a neigé…), des saisons (l’hiver), le noms des animaux qui apparaissent dans les pages. Ce travail linguistique peut être fait dans n’importe quelle langue et s’adapter au niveau des apprenants.

Pour vous donner envie d’adopter ce magnifique album, je vous invite à le feuilleter avec nous!

Si vous êtes curieux de connaître d’où vient l’idée d’un album sans paroles, écoutez cette brève interview à l’auteure, faite à l’occasion du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil en 2016.

La nostra storia di Natale

Pour lire cette histoire en français, cliquez ici.

A-la-recherche-du Père-NoëlVi ho recentemente presentato l’albo “A la recherche du Père Noël” di Thierry Dedieu. Quando il vostro bambino vi reclama questa bella storia, ma non avete il tempo di leggergliela, ecco una lettura online che ho fatto. Buon ascolto!

La ninna nanna “Doucement s’en va le jour” utilizzata nel video è di proprietà di Les chansons de Pinpin et Lili. Potete trovare la versione integrale a questo link e insegnarla ai vostri bambini.

Se cercate altre storie online, vi consiglio in francese “Demain c’est Noël”, in inglese “Snuggie and The Christmas Stockings”, in italiano “Avventura di Natale”.

Notre histoire de Noël

Per leggere l’articolo in italiano, cliccate qui.

A-la-recherche-du Père-NoëlJe vous ai récemment présenté l’album “A la recherche du Père Noël” de Thierry Dedieu. Quand votre enfant vous réclame cette belle histoire, mais vous n’avez pas le temps de la lire, en voici une lecture en ligne que j’ai faite. Bonne écoute!

La berceuse “Doucement s’en va le jour” utilisée dans la vidéo est de propriété de Les chansons de Pinpin et Lili. Vous pouvez la trouver dans son intégralité à ce lien et l’apprendre à vos enfants.

Si vous recherchez d’autres histoires de Noël en ligne, je vous conseille en français “Demain c’est Noël”, en anglais “Snuggie and The Christmas Stockings”, en italien “Avventura di Natale”.

A la recherche du Père Noël

Per leggere l’articolo in italiano, cliccare qui.

A-la-recherche-du-Père-Noël-coverNoël approche à grands pas: c’est le moment de commencer avec nos histoires sous le sapin! Cette année je vous propose le bel album “A la recherche du Père Noël” de Thierry Dedieu, publié par Seuil Jeunesse en 2015. C’est une histoire très classique: un petit bonhomme de neige se met à la recherche du Père Noël. Il veut le rejoindre en Laponie et lui offrir des grelots pour ses rennes. Il s’agit d’un long voyage et le bonhomme de neige ne connaît pas bien la route. A chaque fois qu’il se sent perdu, il demande son chemin à des animaux qu’il rencontre, mais chaque animal lui demande quelque chose en échange.

Parviendra-t-il à trouver le Père Noël et surtout réussira-t-il à lui offrir quelque chose en cadeau?

L’album est très intéressant pour des enfants apprenant le français comme langue étrangère car le texte est assez simple et la situation se répète, donc il est facile pour tout lecteur de comprendre ce qui se passe. Le dialogue entre le petit bonhomme de neige et les animaux se répète: “Je suis perdu, peux-tu m’indiquer le chemin pour rejoindre le Père Noël?” dit le petit bonhomme de neige à chaque fois. Et les animaux répondent: “Et qu’as-tu à m’offrir en échange?”

A-la-recherche-du-Père-Noël-rencontre

 

L’album sera parfait pour apprendre les noms des animaux en français: le rouge-gorge, le corbeau, le cerf, le renard, le lapin, le loup, l’ours, ainsi que les parties du bonhomme de neige (carotte, écharpe, chapeau).

On pourrait aussi l’utiliser pour apprendre à donner des indications: continue vers le Nord, traverse la forêt, dirige-toi vers la montagne, etc. On pourrait dessiner une carte avec le chemin que le petit bonhomme de neige doit parcourir pour rejoindre le Père Noël.

A-la-recherche-du-Père-Noël-paysage

La berceuse que le bonhomme de neige chante à l’ours est un classique: les enfants seront ravis de la chanter pendant la lecture! Voici une vidéo qui vous aidera à l’apprendre aux enfants:

En ce qui concerne le format, les dimensions de l’album sont parfaitement adaptées à une lecture pour un groupe d’enfants: les images sont assez grandes pour que tous le monde puissent les voir à distance. 

Si vous recherchez une histoire en anglais dans le même thème (la recherche du Père Noël), je vous renvoie à mon article sur “The Christmas Wish”.

A-la-recherche-du-Père-Noël-PèreNoelBonne lecture!

Bouh!

Per leggere questo articolo in italiano, cliccare qui.

Halloween approche à grands pas et vous êtes probablement à la recherche de nouvelles histoires pour vous amuser à avoir peur avec vos enfants, tant à la maison qu’en classe. 

Pour les plus petits préférez des histoires avec un language simple et des images parlantes.

Cela sera aussi un critère de choix si les enfants sont en train d’apprendre une langue étrangère. Jouer à faire peur est aussi un atout pour qu’une histoire rencontre du succès chez le jeune public.

Bouh-coverPour les petits francophones, essayez un album qui met en scène une situation classique: un jeune fantôme qui doit faire peur. “Bouh! Le livre qui fait le plus peur du monde”, écrit et illustré par Antonin Louchard (Seuil Jeunesse, 2016) parle d’un petit fantôme qui essaie en vain de faire peur au lecteur, mais son “bouh” apparemment n’est pas très effrayant! Réussira-t-il à faire son devoir ou bien le lecteur de l’histoire sera si courageux que rien ne l’effraiera?

C’est ce qu’on va découvrir avec cette belle lecture de l’album! Le livre sera parfait pour une lecture interactive en classe ou à la maison.

Pour aider les enfants à s’exprimer, surtout dans le cas d’enfants non francophones ou bilingues qui n’ont pas trop l’occasion de s’exprimer en français, vous pouvez demander de raconter l’histoire et expliquer ce qui se passe à leur avis à la fin: le lecteur a-t-il eu peur ou non? 

Vous pouvez utiliser l’album aussi pour décrire le fantôme, pour introduire les membre de la famille (qui appelle “à table”?, qui intervient à la fin de l’histoire?) ou encore pour introduire le lexique de la nourriture (que mange le fantôme?).

TheLittleGhostWhoLostherBoo-coverPour les petits anglophones, dans le même sujet des fantômes et des bouh, je vous conseille l’album “The Little Ghost Who Lost Her Boo”, écrit par Elaine Bickell et illustré par Raymond McGrath. C’est l’histoire d’un petit fantôme qui a perdu son “bouh” et se met à sa recherche. Il rencontre au fur et à mesure des animaux qui sont prêts à lui prêter leur bruit, mais ce n’est pas la même chose, le petit fantôme veut retrouver à tout prix son bruit à lui! 

Le texte est en rime, ce qui rend la lecture à voi haute particulièrement plaisante.

A noter que tous les bruits des animaux en anglais riment avec “boo”! On pourra demander aux enfants de faire le bruit de chaque animal au bon moment de l’histoire: cela les amusera et rendra la lecture interactive. Pour les non anglophones, c’est une bonne occasion aussi pour apprendre le nom des animaux et le bruit qu’ils font… en anglais! Car, on le sait, même les animaux ont des bruits différents selon les langues: savez-vous que les coqs anglais, par exemple, font “cock-a-doodle-doo”?

Si vous voulez approfondir le travail sur les différents bruits des animaux, je vous conseille sur le site de la Journée Européenne des langues, le fichier téléchargeable “animal sounds”

Je vous propose aussi la fiche que j’ai créée sur les personnages de l’histoire et leur bruit.

The Little Ghost Who Lost Her Boo-worksheet

Le petit fantôme, réussira-t-il à retrouver son boo? Découvrons-le avec cette lecture à voix haute faite par une petite fille: cela encouragera aussi les enfants les plus timides à se lancer dans la lecture!

Si vous êtes curieux sur la genèse de cet album, je vous renvoie à l’interview à l’auteure faite par Nzbooklovers.

Pour d’autres suggestions à faire peur, lisez les articles It’s Halloween story time, Ready for Halloween, Vivement Halloween, Un Halloween fantomatique, Un fantôme pour ami.

Surfer la vie

Per leggere l’articolo in italiano cliccare qui.

La fin des vacances d’été approche et beaucoup d’enfants vont bientôt rentrer à l’école. Dans l’incertitude d’une nouvelle année scolaire avec des restrictions dues à la pandémie, le stress est prêt à monter!

Pour préparer une rentrée sereine, mieux commencer dès maintenant, en prévoyant des moments de relax pour se recentrer. Yoga et méditation sont des atouts très efficaces. 

SaltwaterBuddha-cover

© atelierstorytime

Pour aider la transition des baignades à la mer aux bancs de l’école, je vous conseille une lecture spéciale: les livres “Mop Rides the Waves of Life” et “Mop Rides the Waves of Change”. L’auteur, Jaimal Yogis, est un écrivain, journaliste, surfeur et maître Zen américain, aujourd’hui père de trois garçons. Avant de se consacrer à l’écriture de livres jeunesse, il a écrit des livres pour adultes, dont le célèbre “Salwater Buddha”, dans lequel il nous raconte comment il a réussi à conjuguer surf et philosophie bouddhiste pour trouver son équilibre intérieur.  Un film a été tiré du livre, en voici le trailer:

Vous pouvez regarder le film en entier à ce lien. Le livre, bien sûr, sera une belle lecture pour les adolescents et les adultes qui ont un bon niveau de connaissance de la langue anglaise.

MopRidesTheWavesOfLife-coverPour aider les enfants à comprendre les principes de la mindfulness et maîtriser leurs émotions, Jaimal Yogis a écrit “Mop Rides the Waves of Life”, publié en 2020 par Parallax Press, la maison d’édition de l’ONG Parallax, fondée par le maître Zen Thich Nhat Hanh.

Grâce aussi aux illustrations de Matthew Allen, le livre explique aux enfants comment surfer les vagues des émotions avec de simples exercices de respirations.

Le protagoniste, Mop, un petit garçon aux cheveux bouclés (dont son surnom), nous raconte ses difficultés à faire face à des émotions négatives telles que la peur, la colère et la tristesse et comment il est parvenu à les surmonter.

 Voici une lecture du livre faite par l’auteur:

D’un point de vue linguistique, le livre est très utile pour introduire les émotions en anglais (fear, anger, sadness, shame, gratitude, love, joy), les jours de la semaine et les expressions introduite par “I love”. A noter: l’auteur utilise l’expression “I love to + infinitif”, typiquement américaine, dans l’anglais britannique on utilisera plus facilement la forme “I love + ing”. On pourra expliquer cette différente utilisation du verbe aux enfants qui sont souvent un peu perdus quand ils doivent parler de ce qu’ils aiment.

MopRidestheWavesofChange-CoverCet été, un deuxième album est sorti: “Mop Rides The Waves of Change”, dans lequel Mop, le protagoniste, doit à nouveau se confronter à un sentiment très fort: la colère face à des attitudes pas très écologistes de certains de ses amis.

Cette aventure a un but beaucoup plus environnementaliste: il veut éveiller les enfants aux problèmes de la pollution des océans. Mop et ses amis arriveront-ils à transformer la colère en action positive?

En ce qui concerne la langue, cet album est un peu plus complexe: les phrases sont plus longues par rapport au premier album, car le sujet aussi est plus compliqué à expliquer.

Pour vous donnez une idée de l’histoire, voici le trailer du livre:

Pour d’autres suggestions sur le yoga avec les enfants, je vous renvoie aux articles Learn English with yoga et Les yoga story times. Pour des suggestions de livres sur la protection des océans, vous pouvez lire Les poissons ont disparu? ou Attention petite tortue!

Tout le monde au surf!

Per leggere l’articolo in italiano, cliccate qui.

Cet été, pour la première fois dans l’histoire, le surf a débarqué aux Jeux Olympiques! Pour les passionnés de vagues cela a été une belle occasion pour regarder les plus grands surfeurs et les plus grandes surfeuses évoluer sur les vagues de l’Océan au Japon.

Si vous avez des ados qui ont du mal à consacrer un peu de temps à la lecture, vous pouvez profiter de ce moment d’enthousiasme pour les sports et leur proposer des lectures à thème.

Pour la tranche d’âge 12-16 ans, qui a du mal parfois à aborder la lecture d’un livre à chapitres, les bandes dessinées sont un bon compromis. En plus, elles sont adaptées aussi à ceux qui sont en train d’apprendre une langue étrangère.

Le surf, qui passionne les jeunes depuis des dizaines d’années, a aussi ses bd, à découvrir d’urgence!

Dans les années ’60, quand les Beach Boys chantaient “Surfin’ USA”, il y avait des magazines de bandes dessinées entièrement dédiés au surf (ou presque!) tels que “Surf ’n Wheels” et même les superhéros et superhéroïnes surfaient les vagues dans certaines BD!

Aujourd’hui le surf n’a pas fini d’envahir les bandes dessinées! Vous pouvez trouver même des bd gratuites publiées sur issus.com par Surf&Comics. Les bd publiées, créées par des passionnés de surf, sont disponibles en anglais et en espagnol.

Très engageante et bien dessinée, “The Wave Conjurer”, par exemple, parle de la légende d’un homme qui était censé faire apparaître des vagues à son gré! L’auteur de cette BD est Maxi Gonzalez, surfeur et écrivain.

the-wave-conjurer-cover

Ces graphic novels sont une lecture parfaitement adaptée même à des ados qui sont en train d’apprendre l’anglais langue étrangère car les textes des bulles sont assez simples et les illustrations aident à comprendre l’histoire.

Le monde du surf s’engage de plus en plus dans la protection des océans. Voici une vidéo, sponsorisée par Honey Surf et Surf Market, qui incite les gens à contribuer:

In-Waves-Cover-RGBSi vous ne craignez pas de proposer une lecture qui aborde des thèmes difficiles comme la maladie et la mort, “In Waves” de AJ Dungo mélange le récit de l’histoire du surf à son histoire personnelle: la douleur pour la perte de son amie, une passionnée de surf, morte d’un cancer. Passé et présent s’alternent, l’auteur a donc choisi de les distinguer en utilisant des couleurs différentes: les images relatives au passé sont en sépia, alors que celles relatives à son histoire personnelle sont en bleu.

Pour les francophones et les francophiles, je suis tombée sur une bd autoproduite pleine d’humour qui m’a paru bien intéressante: il s’agit de “Surfeurs ETC” d’Anne Quérol. Vous pouvez trouver plus d’informations sur l’auteure et son oeuvre sur son site surfeuse.fr. SurfeursETC-cover

Les titres proposés pourront parfaitement faire l’objet de cours en classe de langue: ils seront objet non seulement d’étude linguistique (surtout en ce qui concerne la langue informelle), mais aussi de débat sur des thèmes tels que le sport, la compétition, le courage, l’environnement, l’humour, etc.

Pour d’autres suggestions de lecture dans le genre BD, je vous renvoie à l’article “Le pouvoir des BD”.

Pleine mer

Per leggere l’articolo in italiano, cliccate qui.

791CE3C8-E895-43D1-8161-F17511F3CB6EEnfin l’été! Pour les passionnés de mer et d’océan, impatients de partir pour de vrai voir le grand bleu, voici un album qui vous plongera immédiatement dans les eaux cristallines de l’océan: “Pleine mer”, d’Antoine Guilloppé, publié chez Gautier-Languereau en 2018.

Il s’agit d’un album-objet dans lequel les illustrations traditionnelles se mélangent à des pages découpées au laser, ce qui crée une perspective étonnante et l’impression de plonger dans les fonds marins. “Pleine mer” a reçu le prix de l’album jeunesse 2019 par La Nuit du Livre

L’histoire se déroule sur une île dans l’océan. Une jeune fille nommée Jade s’apprête à plonger dans l’eau, des garçons l’observent depuis le rivage.

Pleinemer-inside1

photo © atelierstorytime

Une silhouette noire contre le ciel ou la mer, Jade se reconnaît à son maillot de bain et ses palmes fuchsia. Sous l’eau, on découvre avec elle l’univers magique des fonds marins: des dauphins, des méduses, des raies, des poissons de toutes les couleurs. Les pages découpées au laser permettent de voir en perspective, d’entrevoir les poissons derrière les corails, la méduse derrière un banc de poissons… 

This slideshow requires JavaScript.

Mais qu’est-ce qu’elle est venue chercher tout au fond des eaux bleues? Nous avons feuilleté l’album à la plage pour le découvrir… L’idée d’une plongée sous-marine a été inspirée par un voyage de l’auteur à la Réunion.

D’un point de vue linguistique, cet album est parfait pour des enfants qui apprennent le français langue étrangère, puisque le texte est simple, les phrases sont courtes et les images aident beaucoup à la compréhension de l’histoire. On pourra travailler le vocabulaire de la mer (mer, dauphins, méduses, raies, poissons), les verbes plonger, s’élancer, se faufiler, chercher, tous des verbes en -er qu’on pourra réviser avec les plus grands, qui étudient aussi la grammaire. En effet, même si l’album est conçu pour des enfants à partir de 5 ans, le style des illustrations n’est pas enfantin, donc l’album est parfaitement adapté à des enfants de 11-12 ans qui commencent l’étude de la langue française au collège.

Pour des questions plus techniques, j’ai rencontré Antoine Guilloppé qui m’a raconté la genèse de sa technique époustouflante de la découpe laser. L’idée était là bien avant son premier album en découpe laser “Pleine lune”, mais il a fallut des années pour trouver un éditeur en mesure de publier des albums de ce type. Aujourd’hui l’éditeur Gautier Languereau a toute une série d’albums qui utilisent cette technique.

Le défi est technique aussi bien qu’artistique, puisqu’il faut imaginer les perspectives et utiliser la même page découpée pour animer deux illustrations différentes, donc la découpe doit souvent avoir deux couleurs différentes sur ses deux côtés.

Le grand format de l’album non seulement permet d’apprécier davantage les illustrations, mais rend possible aussi une lecture à un groupe d’enfants lors de séances en classe, dans les bibliothèques et les librairies. 

Dans la même série, découvrez aussi “Plein soleil”, “Pleine lune”, “Plein désert” et “Pleine neige”, toujours d’Antoine Guilloppé. Chaque album est un magnifique voyage!

Encore une histoire!

Per leggere l’articolo in italiano, cliccate qui.

Parti-coverIl y a 8 ans, le 12 mai, le premier article paraissait sur le site d’atelierstorytime. Pour célébrer cet événement, j’ai récupéré une lecture que j’avais appréciée quand mes enfants étaient petits: l’album “Parti” de Jeanne Ashbé. Il s’agit d’un album pour les tout petits, l’histoire d’un oiseau qui arrive et s’en va, un bonjour, une attente, un au revoir.

La situation et la simplicité du texte rendent ce livre parfait aussi pour les enfants qui apprennent le français langue étrangère. On pourra ainsi leur apprendre les salutations (bonjour, au revoir), un peu de lexique (oiseau, chat, enfant, maman, papa) et des verbes tels que arriver et partir.

Pour en savoir plus sur l’auteure, regardez cette interview!

A la découverte de Frida Kahlo!

Per leggere l’articolo in italiano, cliccare qui

Nous avons été privés de musées et expositions pendant longtemps, mais comment oublier l’importance de l’art dans nos vies et dans la vie de nos enfants?

Il est important de les sensibiliser dès leur plus jeune âge et bien sûr choisir les artistes qui peuvent les interpeller davantage est essentiel. Même si certains de ses sujets sont un peu difficiles à comprendre, les couleurs des peintures de Frida Kahlo peuvent plaire aux enfants et stimuler leur créativité.

Ce n’est pas un hasard que cette artiste a été le sujet de beaucoup de livres pour enfants. Parmi tous il en a un qui a retenu en particulier mon attention: “The Two Fridas”, publié en Espagne par Libros del Zorro Rojo en 2019 et aux USA par Schiffer Publishing en 2021.

Le texte est tiré directement des mémoires de Frida Kahlo et nous raconte comment Frida s’évadait quand elle était enfant:

“I must have been six years old when I formed an intense imaginary friendship with a girl… who was more or less my age.”

Les lecteurs sont invités à suivre la petite Frida dans son monde imaginaire, magnifiquement illustré par Gianluca Folì.

La petite fille imaginaire n’est pas décrite physiquement, c’est ainsi que l’illustrateur a trouvé une façon magistrale de la dessiner:

I don’t remember what she looked like…

D’un point de vue linguistique, les phrases sont assez simples, si les enfants connaissent déjà un peu la grammaire, on remarquera l’utilisation du would:

I would draw a door, I would dive in, I would finally go back…

Si par contre les enfants ne maîtrisent pas encore les structures grammaticales de l’anglais, on se contentera d’apprendre le lexique, à partir du texte mais aussi des illustrations. On pourra décrire les couleurs, chercher les animaux cachés dans les images, parler des émotions que ressent la petite fille…

Sur les émotions on pourra proposer un travail à partir de l’illustration à la dernière page du livre:

TheTwoFridas-inside4

© Schiffer Publishing

On peut en effet remarquer que les visages sur les peintures de Frida n’ont pas d’yeux. On pourra alors demander aux enfants de les ajouter, en donnant ainsi une expression aux visages: triste, heureux, méaincolique, etc. C’est un travail qui peut se faire tant en classe d’art que en classe de langue pour travailler le lexique des sentiments.

Si vous recherchez plutôt une biographie adaptée aux enfants, je vous conseille Frida Kahlo écrit par Maria Isabel Sanchez Vegara et illustré par Gee Fan Eng (Little people big dreams). Sur le site de l’éditeur vous trouverez aussi du matériel pédagogique, tel que des coloriages.

Vous pouvez trouver une lecture ici.

IAmFridaKahlo-coverUne autre biographie adaptée aux enfants est “I Am Frida Kahlo”.  Ecrit par Brad Meltzer et illustré par Christopher Eliopoulos, l’album fait partie de la série Ordinary people change the world. Le texte demande une certaine connaissance de la langue anglaise, mais les illustrations sont accompagnées de bulles qui sont beaucoup plus faciles à lire. Voici une lecture en ligne de l’album:

N’oubliez pas nos autres suggestions sur le thème de l’art: “The Museum”, “Press Here”, “The Dot”

thelibraryteacher

Ideas & inspiration about Information Literacy Instruction

infuso di riso

perchè nella vita ci sono poche ore più gradevoli dell'ora dedicata alla cerimonia del te pomeridiano (H. James)

Quante storie per creare!

storie da ascoltare ed idee per creare con la fantasia

Piccoli Camaleonti

Il blog sul bilinguismo per genitori intrepidi

Cap sur le FLE !

Pour apprendre et enseigner le Français Langue Etrangère

Le blog d'Orianne

Rencontres, livres, grenouilles, grains de café et autres émerveillements

Ladybird Education

learning languages through stories

Picturebooks in European Primary English Language Teaching

Giving teachers confidence to use picturebooks in Primary English Language Teaching

English House ABC

sharing educational activities for kids & young learners & primary ESL students

bee & barlie's books

English Children's Books: Writing for other Expat families

Only Voice Remains

Parisa Mehran

The Little English Library

supporting young English Speakers & Learners in the Netherlands

Oxford University Press

English Language Teaching Global Blog

i libri di Camilla

libri per andare lontano

Susan Verde

learning languages through stories

marthamansstudio

Blog about the art and projects of Martha Mans

Camelozampablog

Il blog di Camelozampa

International Book Giving Day 2022

#bookgivingday 14th February 2022

Children's Books Heal

Always remember that you are absolutely unique. Just like everyone else. -- Margaret Mead

Picture This! Teaching with Picture Books

Focusing on the Six Traits of Writing, Reading Strategies, Motivation, and Nonfiction