Category Archives: articles en français

Tout en couleurs!

Per leggere l’articolo in italiano, cliccate qui.

Qui ne connaît pas encore Hervé Tullet? Ce génial auteur de littérature jeunesse a fait ses débuts dans la publicité, secteur où il a travaillé pendant une dizaine d’années. En 1990, il réalise ses premières illustrations pour la presse. En 1994  il publie son premier livre pour enfants chez Seuil jeunesse : “Comment Papa à rencontré Maman”. En 1998, il publie “Faut pas confondre” (Éd. Seuil Jeunesse), un amusant livre sur les contraires, que nous vous avons déjà conseillé dans un article.

TURLUTUTUEn 2004, avec “Coucou turlututu”, Hervé Tullet crée son célèbre personnage Turlututu: un véritable succès!

Mais sa consacration arrive avec “Un Livre”, publié en 2010 chez Bayard Jeunesse: Prix sorcières, Prix Andersen, Prix Versele, entre autres, il a été traduit dans plus d’une vingtaine de langues!

Il s’agit d’un livre interactif, où les lecteurs sont invités à toucher des points colorés, incliner le livre, souffler, taper des mains… et à chaque action, en tournant la page, on découvre que des choses ont changé: les points se sont multipliés, ils ont changé de couleurs, ils se sont déplacés, etc. La magie s’opère!

Nous avons fait un atelier avec la version en anglais du livre et cela a été très amusant! Voici notre après-midi en images:

Le côté interactif du livre le rend parfait aussi en classe de langue: on peut donc utiliser l’édition dans la langue objet d’étude pour enseigner les couleurs, les actions, les noms des doigts de la mains, etc.

Couleurs-coverEn 2014, Hervé Tullet publie chez Bayard un autre album dans le style de “Un livre”: “Couleurs”. La lecture de ces livres peut être très bien suivie par des ateliers de peinture, selon les conseils que l’auteur donne dans son livre “Peinturlures: les ateliers d’Hervé Tullet, mode d’emploi”.

IMG_6570

© atelierstorytime 2018

En 2016 Hervé Tullet a continué la série des livres-jeux interactifs avec “On joue?” et en 2017 avec “Oh! Un livre qui fait des sons”.

Il n’y a que l’embarras du choix: il suffit de prendre un album de cet auteur génial, l’ouvrir et se laisser guider! Les enfants, poussés par la curiosité, vont suivre avec une attention jamais vue!

Une promenade au fil des saisons

Per leggere l’articolo in italiano, cliccare qui.

L’hiver va bientôt terminer et les premiers signes du changement commencent à s’apercevoir. C’est une bonne occasion pour affronter le thème des changements saisonniers. Cela est possible même en classe de langue.

LeLivresdes4Saisons-coverLes livres sur ce thème sont très nombreux, nous vous en avons déjà parlé dans un autre article sur les saisons, mais cette fois on vous conseille un album un peu particulier: il s’agit de “Le livre des quatre saisons” de Rotraut Susanne Berner, publié par La joie de lire en 2013. Edité aussi en quatre volumes (“Le livre de l’hiver”, “Le livre du printemps”, “Le livre de l’été” et “Le livre de l’automne”), cet album a de très riches illustrations et… pas de texte! C’est pour cela qu’il s’adapte à toutes les classes de langues et à tous les niveaux, mais, attention, un livre sans paroles n’est pas si évident à “lire”!

Il faut avant tout regarder très attentivement les images et choisir comment les interpréter: raconter une histoire avec de longues phrases sera un travail plutôt adapté  à des enfants qui maîtrisent très bien la langue, alors que repérer des détails, nommer les lieux, les saisons, le temps ou les personnages sera une activité accessible aussi à des débutants.

Tous les quatre livres des saisons illustrent les mêmes endroits dans la même succession: une maison de campagne, les alentours d’une petite ville, la gare, le centre culturel avec le jardin d’enfants, le centre historique, le centre commercial, le parc. Les personnages se promènent d’un endroit à l’autre, on les voit sortir de chez eux, prendre le bus, sortir du bus, descendre à la gare, etc. On les perd et on les retrouve. Des gens se rencontrent, d’autres se quittent. Voici, par exemple, quelques pages tirées de “Le livre de l’hiver”:

This slideshow requires JavaScript.

Au fil des saisons, on peut observer les changements dans le climat, la nature, les vêtements, mais aussi on voit évoluer les situations. La maman qui était enceinte en hiver, au printemps a un petit bébé, le jardin d’enfants dont on avait commencé la construction en hiver, est enfin inauguré en automne, etc.

Le lexique sur lequel on peut travailler est très riche: par exemple les pièces de la maison (pages 1-2), les transports (pages 5-6), les magasins (pages 7-8), les jouets ou les vêtements (pages 9-10), les activités en plein air (pages 11-12)…

On peut travailler aussi sur les verbes d’action (courir, marcher, jouer, lire, tomber…), ou sur la météo (il faut beau, il neige…).

Tout le travail peut être fait à partir des images d’un seul livre ou en comparant plusieurs livres et donc plusieurs saisons. Voici, par exemple, la première image de chaque saison:

This slideshow requires JavaScript.

printemps-inside-fin

© Rotraut Susanne Berner

Par exemple, à partir de cette image tirée du “Livre du printemps”, on peut travailler sur le vocabulaire (et cela vaut bien pour n’importe quelle langue) avec des questions telles que:

What season are we in?
How is the weather like?
Can you name the animals in the picture?
What types of transport can you see?

On peut travailler aussi sur les temps verbaux:

What are the children in the playground doing? What are the people in the café doing?

Les activités que l’on peut proposer autour  d’un livre aussi riche en images et en détails sont vraiment nombreuses et variées. À vous de jouer!

Bonne “lecture”!

Le casse-noisette

Per leggere questo articolo in italiano, cliccate qui.

Pendant les fêtes de fin d’année, “Le casse-noisette” reste un classique à lire, écouter ou regarder. Au théâtre, à la maison, dans les écoles aux spectacles de fin d’année, ce conte ne finit pas de nous enchanter. Écrit par Ernst Theodor Amadeus Hoffmann et publié en 1816, “Le casse-noisette” a été réécrit par Alexandre Dumas, transformé en ballet par Tchaïkovski et compte aujourd’hui d’innombrables éditions illustrées par des illustrateurs plus ou moins célèbres. Sans compter les adaptations pour l’écran!

Certaines éditions sont de vrais chefs-d’oeuvre, telle l’édition de 1924 illustrée par Arthuš Scheiner.

TheNutcracker-SJ-coverUne édition aux tons très classiques, mais bien plus récente, est celle de Susan Jeffers, publiée en 2007 par Harper Collins. Le texte est tiré du conte de Hoffmann, mais il est bien plus court et mieux adapté aux enfants en bas âge. Les illustrations sont magnifiques.

This slideshow requires JavaScript.

Sur le site de l’éditeur Harper Collins, il est possible de visionner quelques pages de cette belle édition et d’écouter l’histoire à ce lien. Si vous voulez découvrir comment le livre est né, l’auteure parle de son “making of” sur son site.

TheNutcracker-Puttapipat-coverSi vous recherchez une édition avec des illustrations hors du commun et d’une grande valeur artistique, je vous conseille l’édition illustrée par Niroot Puttapipat, publiée par Walker Books en 2016: c’est à couper le souffle! Sur la couverture l’éditeur a écrit en effet “A Magical Pop-Up Edition”. C’est un livre parfait à offrir ou à s’offrir, mais il faut considérer que, si les illustrations peuvent être admirées par tout public, le texte, si lu en anglais par des enfants non anglophones, est beaucoup plus difficile à comprendre.

This slideshow requires JavaScript.

TheNutcracker-GeraldineMcC-coverUne autre édition très belle, mais avec un texte beaucoup plus accessible, est “The Nutcracker: A MAGIC THEATER BOOK”, écrit par Geraldine McCaughrean et illustré par Kristina Swarner (Chronicle Books, 2012) dont voici le trailer:

TheNutcracker-VaeriaDocampo-coverUne édition beaucoup moins artistique mais très sympathique pour les enfants est celle illustrée par Valeria Docampo, que vous trouvez aussi dans le livre “A Treasury of Christmas Stories and Songs”, publié par Parragon Books. En voilà une lecture mise en ligne par l’éditeur.

Casse-noisette-livreCD-coverDu côté français, “Le casse-noisette” écrit par Pierre Coran et illustré par Delphine Jacquot est un livre-disque publié par Didier Jeunesse. Vous pouvez écouter des extraits du livre à ce lien.

Casse-noisette-livreCD-inside1

© Delphine Jacquot

Pour entretenir les enfants après la lecture ou l’écoute, vous pouvez leur faire revivre des moments de l’histoire avec des coloriages adaptés, tels ceux du livre de Vanessa Salgado Nutcracker Coloring & Craft Book”. Pour en savoir davantage sur Vanessa Salgado et ses créations, relisez notre article sur “Crafterina”.

Nutcracker-coloringbook-crafterina

Bonne Année à tous!

Un ours nommé Paddington

Per leggere questo articolo in italiano, cliccate qui.

Noël approche et les classiques reviennent à l’esprit ou à l’écran! La sortie de “Paddington2” au cinéma est une bonne occasion pour (re)découvrir cet petit ours venu du Pérou qui a amusé des générations d’enfants.

ABearCalledPaddington-cover14Né de l’imagination de l’écrivain britannique Michael Bond en 1958, ce petit ours a fait son apparition dans le livre “Un ours appellé Paddington”, le premier d’une longue série. En effet, ce dernier a été suivi par “More About Paddington” en 1959, “Paddington Helps Out”, en 1960, “Paddington Abroad”, en 1961, tous illustrés par Peggy Fortnum.

Il s’agit de courts romans écrits pour des enfants de langue maternelle anglaise qui ont une bonne aisance dans la lecture, donc il s’agit d’éditions qui ne sont pas très adaptées à des enfants qui apprennent l’anglais langue étrangère.

Il y a néammoins sur le marché des éditions destinées aux enfants d’âge préscolaire qui sont bien plus adaptées aux enfants non anglophones. Parmi ces dernières, “Paddington Bear Goes to Market”, illustré par R. W. Alley et publié par Harper Collins Children’s Books en 1998, ou bien, dans la même série, “Paddington Bear All Day”.

Il  existe aussi des collections de livres sur Paddington, comme “Paddington Little Library”, qui fera le bonheur des plus petits.

PaddingtonLittleLibrary-cover

La série I Can Read de Harper Collins, qui offre des lectures facilitées pour des lecteurs débutants, propose des titres sur Paddington dans le niveau de lecture 1. Ces lectures s’adaptent parfaitement à des non anglophones qui ont un niveau d’anglais élémentaire.

Le site de “I Can Read” offre aussi des ressources en ligne gratuites: word scrambles, matching activities, rhyming games, etc. à utiliser aussi bien à la maison qu’en classe de langue.

Puisque Noël approche, vous pouvez glisser sous le sapin le livre “Paddington and the Christmas Surprise, qui sera une lecture parfaite pendant les fêtes de fin d’année.

Pour la sortie du film “Paddington2”, un magnifique livre pop-up a été publié: il s’agit de la réproduction du livre que Paddington voudrait acheter pour l’anniversaire de sa tante: “Paddington Pop-up London”.

Paddington nous donne aussi l’occasion de découvrir Londres: l’histoire se déroule en effet dans la capitale britannique. Des statues du célèbre ours ont été placées dans différents endroits de Londres: en suivant le “Paddington Trail” on peut en effet faire un tour de Londres (réel ou virtuel) assez particulier, qui amusera grands et petits. Pour plus d’information sur le Paddington Trail et les 50 statues, visitez le site “Visit London“.

Une chose est sûre: avec Paddington, on ne risque pas de s’ennuier! Cet ours voyageur s’est déplacé jusqu’à Milan, où il nous a rendu visite chez atelierstorytime!

Paddington

Un amis spécial

Per leggere l’articolo in italiano, cliccare qui.

Avec une nouvelle année scolaire, la vie de groupe reprend et avec elle les joies et les problèmes que cela comporte. Il y a des enfants qui trouvent sans problème leur place dans la classe, il y en a qui ont des difficultés. Pour cela, il est essentiel de les aider à surmonter la timidité, à s’accepter avec ses qualités et défauts.

BeAFriend-coverUn livre parfait à cet égard est “Be A Friend” de Salina Yoon, publié par Bloomsbury en 2016. Puisque le texte est assez simple, la lecture peut tranquillement être proposée en anglais. Cela les aidera aussi à enrichir leur vocabulaire en langue anglaise.

C’est l’histoire d’un enfant un peu spécial, qui, au lieu de parler, préfère s’exprimer en mimant les objets et les actions.

En effet, l’histoire commence ainsi:

“Dennis was an ordinary boy… who expressed himself in EXTRAORDINARY ways.”

BeAFriend-inside3

© Salina Yoon

Dennis se sent seul et incompris jusqu’à ce qu’il rencontre Joy, une petite fille qui devient aussitôt son amie et avec laquelle il peut communiquer sans parler.

BeAFriend-inside4

© Salina Yoon

À part son histoire touchante, “Be A Friend” est un album très précieux en classe de langue, puisque il donne l’occasion d’introduire le mime comme instrument pour aider à comprendre ou à s’exprimer. Mimer les actions pendant qu’on les nomme est la méthode conseillé par le TPR (Total Physical Response).

À ceux qui ne connaissent pas encore cette méthode, je conseille de regarder attentivement cette vidéo par Helbling English:

L’album a été mis en chanson par Emily Arrow, jeune compositrice de musique et paroles, qui s’est spécialisée dans la mise en chansons d’albums jeunesse. Voilà une occasion pour chanter en anglais!

Comptons les petits poissons!

Per leggere l’articolo in italiano, cliccate qui.

Counting Sea Life Front CoverPour ne pas oublier nos vacances d’été, quoi de mieux que lire un album sur la vie marine? Le 18 septembre sortira l’album “Counting Sea Life with The Little Seahorse” de Sheri Fink et Derek Taylor Kent.
Avec des illustrations très colorées, l’album permet aux enfants d’apprendre à compter en anglais jusqu’à trente et de connaître en plus le noms de quelques habitants de la mer.
Le texte est très court et simple et les rimes permettent d’apprécier davantage la lecture à voix haute, quelle soit faite par les parents à la maison ou par les enseignants en classe.

N’oublions pas que les rimes sont parfaites pour enseigner les “phonics”, c’est-à-dire la correspondance entre sons et lettres! Ecouter un livre écrit avec des rimes permet aux enfants d’affiner leur oreille aux sons de la langue anglaise et de faire la différence entre sons et lettres. Pour en savoir davantage sur l’utilisation des “phonics”, vous pouvez lire mon article (en italien) sur milkbook.

Lire un texte en rimes permet aussi de travailler la prononciation. Comme les auteurs disent dans l’interview que nous publions ci-dessous, le choix des mots permet de créer des effets virelangue. Prenons, par exemple la page 15:

And ten tuna in tutus with two tuna kids.

Essayez de prononcer ça sans faire de fautes! Les enfants trouverons cela très amusant, surtout si vous improvisez un concours de lecture: une ou deux pages chacun et celui qui se trompe, sera éliminé!

En ce qui concerne le vocabulaire, “Counting Sea Life” aide les enfants à apprendre le nom de beaucoup d’animaux marins: whales, turtles, sea dragons, crabs, sharks, blowfish, angelfish, narwhals, squids, tuna, moray, lobsters, jellyfish, shrimps, oysters… Si vous rechercher des activités sur le vocabulaire et l’orthographe, vous pouvez demander aux enfants qui savent déjà lire dans leur langue maternelle, de mettre les noms en ordre alphabétique. Vous pourriez même vous amuser à créer un “alphabet book”: A like angelfish, B like blowfish, C like crab…

Vous pouvez découvrir davantage sur le livre dans cette interview de Sven Michael Davison aux auteurs:

“Counting Sea Life”est la première collaboration entre Derek Taylor Kent, auteur, entre autres, du livre bilingue “El Perro Con Sombrero” et Sheri Fink, auteure de livres pour enfants et créatrice de la marque “The whimsical world of Sheri Fink”.

 

2017-04-23 21.50.23

Ensemble, ils ont donné vie à un album très appréciable pour son côté interactif: il stimule l’observation des images et l’interaction avec l’adulte qui lit pour ou avec l’enfant. En plus, il nous réserve une surprise à la fin de l’histoire: une activité qui permet à l’enfant de se mélanger aux personnages et qu’il pourra partager avec les auteurs et les autres lecteurs. À vous la découverte!

Pour les lecteurs d’atelierstorytime, l’auteure Sheri Fink a mis à disposition une belle ressource gratuite: des pages à colorier de Little Seahorse!

À vos crayons!

Lecture à la plage

Per leggere questo articolo in italiano, cliccate qui.

L’été, surtout si on est à la plage, se prête à des lectures courtes et efficaces, idéales pour une pause à l’ombre avant de se jeter à la mer. En effet, dans certaines circonstances, l’attention des enfants, surtout si très petits, est très limitée. Il vaut mieux donc faire bien son choix!

Romi-plage-coverNous vous avons déjà conseillé la lecture de “Romi à la plage”, dans un article dédié aux livres sur la mer et l’océan; je tiens à revenir sur ce bel album pour les plus petits car il est parfait pour leur apprendre le vocabulaire de la plage et les contraires.

Ecrit et illustré par Janik Coat, cet album a été publié pour la première fois par les éditions Autrement en 2014 et réédité en 2016 chez Sarbacane. Chaque page présente une illustration accompagnée par un mot; la page suivante illustre son contraire.

Romi-plage1

© Janik Coat

Romi-plage2

© Janik Coat

La lecture est très simple, mais peut être enrichie par des commentaires sur les images, les couleurs, les actions… tout dépend si l’enfant est francophone, bilingue ou s’il est en train d’apprendre les premiers mots de français.

Voici un exemple de lecture sans commentaires, faite par atelierstorytime:

Si vous souhaitez continuer la lecture, dans la même série vous trouverez “Romi à la maison” et “Romi dans la nature”, les deux écrits et illustrés par Janik Coat et publiés chez éditions Sarbacane en 2015 et 2016. Les deux albums sont également basés sur les contraires.

Romi-à-la-maison-cover

Romi-à-la-maison-inside

© Janik Coat

Romi-dans-la-nature-cover

Romi-dans-la-nature-p16-17

© Janik Coat

Pour continuer un travail de vocabulaire sur les contraires, parmi les nombreux albums, nous vous en conseillons deux: le très fantaisiste “Faut pas confondre” de Hervé Tullé (Seuil Jeunesse, 1998) et le très classique “L’album des contraires”, de Zazie Sazonoff  (éditions Mila, 2003).

À vous de jouer!

Faut-pas-confondre-cover L'album-des-contraires-cover

Vive les vacances!

Per leggere questo articolo in italiano, cliccare qui.

Ça y est, c’est le mois de Juillet, le temps des grandes vacances! La longue pause d’été, sans école, sans cours, sans courses partout! Tout cela laisse un peu plus de temps pour s’amuser, se détendre et lire.

Lire en langue étrangère, on n’arrête pas de le répéter, est très utile dès le plus jeune âge, mais bien sûr, il faut l’aide d’un adulte, même si les enfants savent déjà lire dans leur langue maternelle, car une langue étrangère est bien différente. Cela sera très utile aux parents aussi!

Pour se mettre dans l’ambience des vacances, nous partons tous à la plage avec des personnages très connus, qui nous renvoient bien de souvenirs… Martine pour le français et Pete et Jane pour l’anglais. Rien que les illustrations de ces deux séries, sont de vrais chefs d’œuvres!

Martine-à-la-mer-édoriginaleMartine, tout le monde la connaît, c’est une jolie petite fille née dans les années 1950 de la plume de Gilbert Delahaye et parfaitement illustrée par Marcel Marlier. Parmi les premiers albums de la série, figure “Martine à la mer”, publié en 1955 par Casterman. Avec un langage adapté et de magnifiques illustrations, le livre nous  raconte les aventures de Martine à la plage avec ses amis et son chien Patapouf.

Vous trouverez le même titre dans la collection “Je commence à lire”, avec un texte simplifié, adapté aux enfants francophones qui commencent à lire, mais parfait aussi pour les enfants qui apprennent le français langue étrangère.

Les-amis-de-Martine-à-la-plage-coverPuisque Martine a plein d’amis, une collection d’albums “Les amis de Martine” a été créée. Dans le thème des vacances, nous vous conseillons “Les amis de Martine à la plage” et “Les amis de Martine les grandes vacances”, tous conseillés pour des enfants francophones de 5 à 9 ans. Pour ce qui concerne les enfants non francophones, le niveau linguistique pourrait s’adapter même à des enfants plus âgés, mais tout dépend de l’intérêt pour le sujet.

les-amis-de-martine-acc80-la-plage-1-e1499766798604.jpg

© Casterman

Martine a aussi des livres d’activités, parmi lesquels “Vive les vacances!” qui propose des puzzles, des labyrinthes, des activités d’écriture…

Casterman met aussi à disposition des jeux en ligne, qui sont très intéressants aussi pour les enfants apprenant le français langue étrangère: il y a des memory, des puzzles et des détails à la loupe.

Martine-memory-plage

OutInTheSun-coverPour l’anglais, nous vous proposons “Out in The Sun”, de la série “Key Words with Peter and Jane”, publié par Ladybird. Il s’agit d’une série très classique, pensée pour aider les enfants à lire. La série propose des lectures en plusieurs niveaux, du plus simple avec très peu de mots, au plus difficile. Celui que nous vous proposons correspond au niveau 5b.

OutInTheSun-inside1

© Ladybird

Pour continuer la lecture, rendez-vous sur le site storybird avec des ebooks écrit par atelierstorytime pour les enfants apprenant l’anglais, le français ou l’italien langue étrangère. Bonnes vacances!

HappyHolidays

Quatre années de “story times”!

Per leggere questo post in italiano, cliccate qui.

En ce mois de Mai, atelierstorytime fête ses quatre ans! Quatre ans de travail de mise à point de techniques de storytelling, de découverte de livres pour enfants, de rencontres avec des auteurs, des illustrateurs, des éditeurs, des éducateurs et des parents. Tout ce que j’ai partagé avec vous est le fruit non seulement d’un long travail de reflexion, mais aussi et surtout de mon activité d’enseignante de langues étrangères. C’est surtout grâce aux enfants que j’ai pu mettre à point mes méthodes d’enseignement!

Pour comprendre pourquoi ce site dédié à l’enseignement des langues avec le storytelling est né, il faut comprendre ce que c’est cette méthode et pourquoi elle est si efficace. C’est pour cela que, dans l’attente de créer une rubrique de ressources pédagogiques, je commence par partager avec vous quelques ressources indispensables. Pour d’autres renseignements, je vous renvoie à la rubrique “La méthode du storytelling”.

Pour commencer, deux livres ont été essentiels pour moi: “Tell It Again” de Gail Ellis et Jean Brewster (Longman Pearson) et “Teaching Beginner Ells Using Picture Books – Tellability” de Ana Lado (Corwin, 2012). Vous pouver télécharger gratuitement le premier à ce link du British Council.

En ligne, les articles, interviews et webinars sur le sujet sont nombreux. Je vous signale les articles de Carol Read, spécialiste dans l’enseignement de l’Anglais langue étrangère aux enfants, que vous trouverez sur le site du British Council à ce lien.

Toujours de Carol Read, le webinar “Picturebooks and cross-curricular themes” est très intéressant. Voici son enregistrement:

L’interview avec Opal Dunn, pionnière de l’utilisation de “real books” pour l’enseignement des langues aux enfants, est aussi révélatrice.

OpalDunn-interview

Je vous conseille aussi le webinar du National Geographic Young Learners “Literacy Instruction for Young EFL Learners”:

Pour avoir une idée de ce qu’un story time avec des enfants peut donner, Anna Pisapia, journaliste, photographe et bloggeuse, a mis en ligne une brève vidéo d’une de mes lectures animées (“The Museum -story time”, avril 2017). Montrer les illustrations, s’aider avec la mimique et la gestualité est essentiel pour aider les enfants à comprendre. L’utilisation de leur langue maternelle peut être indispensable quand le niveau de connaissance de la langue étrangère est insuffisant.

vidéo © Anna Pisapia 2017

Merci à tous ceux et celles qui me suivent!

Michela Macchi, fondatrice d’atelierstorytime™

International Book Giving Day 2017

Per leggere quest’articolo in italiano cliccate qui.

Le 14 Février ce n’est pas que la Saint Valentin! Si vous aimez les livres, vous pouvez fêter aussi International Book Giving Day. Pour le faire, il suffit d’offrir des livres à vos proches, à vos amis, à vos collègues de travail, ou à des inconnus, en laissant un livre sur un banc au parc ou dans une salle d’attente… Ça vous tente?

Pour plus d’informations sur cet événement, lisez ou relisez nos articles passés ici et ici.

Cette année nous partageons ce livre écrit par atelierstorytime et publié chez storybird:

TheWelcomeBook-cover

bee & barlie's books

English Children's Books: Writing for other Expat families

The Little English Library

supporting young English Speakers & Learners in the Netherlands

Oxford University Press

English Language Teaching Global Blog

i libri di Camilla

libri per andare lontano

A Moon of My Own

By Jennifer Rustgi ~~Illustrated by Ashley White ©Jennifer Rustgi

Susan Verde

learning languages through stories

marthamansstudio

Blog about the art and projects of Martha Mans

Camelozampablog

Il blog di Camelozampa

International Book Giving Day 2018

#bookgivingday 14th February 2018

Children's Books Heal

Always remember that you are absolutely unique. Just like everyone else. -- Margaret Mead

Picture This! Teaching with Picture Books

Focusing on the Six Traits of Writing, Reading Strategies, Motivation, and Nonfiction

Through the Looking Glass Book Review

learning languages through stories

Picture Book Month

International Literacy Initiative Celebrating the Print Picture Book in November