Tag Archives: wordless books

Una passeggiata nelle stagioni

Pour lire l’article en français, cliquez ici.

L’inverno sta giungendo al termine e iniziano a vedersi i primi segni di cambiamento. È un buon momento per affrontare il tema dei cambiamenti stagionali, anche nell’ambito delle lezioni di lingua straniera.

LeLivresdes4Saisons-coverI libri su questo argomento sono molto numerosi, ve ne abbiamo già consigliato qualcuno nel post sulle stagioni, ma questa volta vi parliamo di un libro un po’ particolare: “Le livre des quatre saisons” di Rotraut Susanne Berner, pubblicato da La joie de lire nel 2013. Edito anche in quattro distinti volumi (“Le livre de l’hiver”, “Le livre du printemps”, “Le livre de l’été” et “Le livre de l’automne”), quest’albo ha delle illustrazioni molto ricche e… niente testo! Per questo puo’ essere utilizzato per insegnare qualsiasi lingua a qualsiasi livello, ma, attenzione, un libro senza parole non è così evidente da leggere!

Bisogna innanzitutto osservare attentamente le immagini e scegliere come interpretarle: raccontare una storia usando frasi complesse sarà un lavoro adatto a bambini che hanno già una buona padronanza della lingua straniera, mentre individuare i dettagli, nominare i luoghi, le stagioni, il tempo o i personaggi sarà un’attività accessibile anche ai debuttanti.

Tutti e quattro i libri delle stagioni illustrano gli stessi posti nella medesima successione: una casa di campagna, i dintorni di una cittadina, la stazione, il centro culturale con l’asilo nido, il centro storico, il centro commerciale, il parco. I personaggi passeggiano da un posto all’altro, li vediamo uscire di casa, prendere il bus, scendere alla stazione, ecc. Li perdiamo di vista e li ritroviamo. Alcune persone si incontrano, altre si separano. Ecco, per esempio, alcune pagine di “Le livre de l’hiver”:

This slideshow requires JavaScript.

Nel corso delle stagioni si possono osservare i cambiamento nel clima, nella natura, nei vestiti, ma si vedono anche evolvere le situazioni. La mamma che era incinta in inverno, in primavera esce di casa con il suo bambino, l’asilo nido di cui si era iniziata la costruzione in inverno, è finalmente inaugurato in autunno, ecc.

Il lessico su cui si puo’ lavorare è molto ricco: per esempio, le stanze della casa (pag. 1-2), i transporti (pag. 5-6), i negozi (pag. 7-8), i giochi o i vestiti (pag. 9-10), le attività all’aria aperta (pag. 11-12)…

Si possono ripassare anche i verbi d’azione (correre, camminare, giocare, leggere, cadere…), o il meteo (il faut beau, il neige, it’s rainy, it’s cold…).

Il lavoro puo’ essere fatto a partire dalle illustrazioni di un solo libro oppure si possono mettere a confronto diversi libri e quindi diverse stagioni. Ecco, per esempio, la prima illustrazione di ogni stagione:

This slideshow requires JavaScript.

printemps-inside-fin

© Rotraut Susanne Berner

A partire per esempio da questa immagine presa dal “Livre du printemps”, si puo’ lavorare sul lessico (e questo è possibile in qualsiasi lingua!) facendo domande quali:

What season are we in?
How is the weather like?
Can you name the animals in the picture?
What types of transport can you see?

Si puo’ lavorare anche sui tempi verbali:

What are the children in the playground doing? What are the people in the café doing?

O sulle forme interrogative, affermative e negative:

Est-ce que tu vois une voiture? Oui je la vois / Non, je ne la vois pas.
Can you see a car? Yes I can / No, I can’t.

Le attività che possono essere proposte a partire da un libro così ricco di immagini e dettagli sono veramente numerose. A voi la scelta!

Buona “lettura”! Bonne lecture! Enjoy the reading!

Une promenade au fil des saisons

Per leggere l’articolo in italiano, cliccare qui.

L’hiver va bientôt terminer et les premiers signes du changement commencent à s’apercevoir. C’est une bonne occasion pour affronter le thème des changements saisonniers. Cela est possible même en classe de langue.

LeLivresdes4Saisons-coverLes livres sur ce thème sont très nombreux, nous vous en avons déjà parlé dans un autre article sur les saisons, mais cette fois on vous conseille un album un peu particulier: il s’agit de “Le livre des quatre saisons” de Rotraut Susanne Berner, publié par La joie de lire en 2013. Edité aussi en quatre volumes (“Le livre de l’hiver”, “Le livre du printemps”, “Le livre de l’été” et “Le livre de l’automne”), cet album a de très riches illustrations et… pas de texte! C’est pour cela qu’il s’adapte à toutes les classes de langues et à tous les niveaux, mais, attention, un livre sans paroles n’est pas si évident à “lire”!

Il faut avant tout regarder très attentivement les images et choisir comment les interpréter: raconter une histoire avec de longues phrases sera un travail plutôt adapté  à des enfants qui maîtrisent très bien la langue, alors que repérer des détails, nommer les lieux, les saisons, le temps ou les personnages sera une activité accessible aussi à des débutants.

Tous les quatre livres des saisons illustrent les mêmes endroits dans la même succession: une maison de campagne, les alentours d’une petite ville, la gare, le centre culturel avec le jardin d’enfants, le centre historique, le centre commercial, le parc. Les personnages se promènent d’un endroit à l’autre, on les voit sortir de chez eux, prendre le bus, sortir du bus, descendre à la gare, etc. On les perd et on les retrouve. Des gens se rencontrent, d’autres se quittent. Voici, par exemple, quelques pages tirées de “Le livre de l’hiver”:

This slideshow requires JavaScript.

Au fil des saisons, on peut observer les changements dans le climat, la nature, les vêtements, mais aussi on voit évoluer les situations. La maman qui était enceinte en hiver, au printemps a un petit bébé, le jardin d’enfants dont on avait commencé la construction en hiver, est enfin inauguré en automne, etc.

Le lexique sur lequel on peut travailler est très riche: par exemple les pièces de la maison (pages 1-2), les transports (pages 5-6), les magasins (pages 7-8), les jouets ou les vêtements (pages 9-10), les activités en plein air (pages 11-12)…

On peut travailler aussi sur les verbes d’action (courir, marcher, jouer, lire, tomber…), ou sur la météo (il faut beau, il neige…).

Tout le travail peut être fait à partir des images d’un seul livre ou en comparant plusieurs livres et donc plusieurs saisons. Voici, par exemple, la première image de chaque saison:

This slideshow requires JavaScript.

printemps-inside-fin

© Rotraut Susanne Berner

Par exemple, à partir de cette image tirée du “Livre du printemps”, on peut travailler sur le vocabulaire (et cela vaut bien pour n’importe quelle langue) avec des questions telles que:

What season are we in?
How is the weather like?
Can you name the animals in the picture?
What types of transport can you see?

On peut travailler aussi sur les temps verbaux:

What are the children in the playground doing? What are the people in the café doing?

Les activités que l’on peut proposer autour  d’un livre aussi riche en images et en détails sont vraiment nombreuses et variées. À vous de jouer!

Bonne “lecture”!

A winter day

Jourdeneige-coverProfitons des vacances d’hiver et de la dernière neige de la saison pour lire des histoires au chaud.

Cette fois nous vous présentons deux livres sans paroles, “Jour de neige” et “Une rencontre”, les deux publiés par Autrement Jeunesse.

UneRencontre-cover

Il s’agit d’histoires magnifiquements illustrées par des images qui n’ont pas besoin de paroles.

Mais comment “lire” un album sans mots,  surtout si nous voulons utiliser ces albums pour approcher des enfants à une langue étrangère ?

D’abord, il faut tenir compte de l’âge de l’enfant, ensuite de son niveau de connaissance de la langue. L’histoire prendra vie par conséquent.

Voici un exemple de lecture en français pour “Jour de neige”, de Delphine Chedru, publié en 2013 par les éditions Autrement.

La lecture peut être suivie par des activités sur les animaux, ou sur l‘hiver. Cela sera très utile pour travailler le vocabulaire.

Voyons de plus près comment lire un album sans paroles. Prenons cette image tirée de “Une Rencontre”, de Princesse Camcam, publié en 2013 par Autrement Jeunesse.

UneRencontre-1

© Princesse Camcam 2013

Nous pouvons :

  1. décrire l’image : il y a une forêt, il y a de la neige, des arbres, un renard, des maisons.
  2. poser des questions : que vois-tu ? Fait-il froid ? Dans quelle saison sommes-nous ? Quel animal vois-tu ? Si l’enfant connaît très peu le language “target”, nous pouvons lui poser les questions dans sa langue maternelle et lui demander de répondre dans la langue étrangère (neige/snow, renard/fox, etc). Par exemple : langue maternelle français, deuxième langue anglais.

“It’s winter, there is a forest, it’s snowy, there is a fox…” “Dans quelle saison sommes-nous?” L’enfant répond “winter” “Comment s’appelle le manteau blanc qui recouvre le sol?” “Snow” Comment s’appelle l’animal?” “Fox”.

UneRencontre-2

© Princesse Camcam 2013

Si le niveau de connaissance de la deuxième langue est plus élevé, nous pouvons aussi introduire des actions.

“What is the fox doing?” “It’s running away” ” Who is chasing the fox?” “A woman, a man”…

UneRencontre-3

© Princesse Camcam 2013

 “Where is the fox going?” “It (or rather she) is going into a winter garden” “Who is watching the fox?” “A boy”…

UneRencontre-4

© Princesse Camcam 2013

L’histoire continue, puisque en faite le renard est une renarde qui s’est aventurée jusqu’aux habitations des hommes pour accoucher. Le petit garçon est le seul à lui rendre visite et la renarde le remercie en lui laissant des fleurs dans sa chambre avant de retourner dans la forêt avec ses petits.

UneRencontre-5

© Princesse Camcam 2013

A vous de continuer la lecture en français, en anglais, en italien… avec des mots, des phrases, des gestes et, pourquoi pas, de la musique ! Les enfants prendront volontiers part à cette “lecture” insolite.

Si vous voulez connaître davantage sur “Une recontre”, Carter Higgins de “Design of the picture book” lui a dédié un article très intéressant: c’est par ici.

Une promenade dans la neige

Devine qui fait quoi-cover

To read the review in English click here – per leggere la recensione in italiano clicca qui

Nous voici en plein hiver : quoi de mieux que de se promener dans la campagne enneigée ? Suivons les traces d’un enfant et de ses amis les animaux dans cette “promenade invisible”.

Dans “Devine qui fait quoi” de Gerda Muller (éditions L’école des loisirs, 1999), nous pouvons imaginer ce que l’enfant et les autres personnages font en observant leurs traces sur le sol et les endroits dans lesquels ils se déplacent : des objets changent de place, un petit déjeuner est consommé, les bottes à l’entrée sont remplacées par les chaussons, une branche est cassée, etc.
Nous ne verrons l’enfant et son ami le chien que dans la dernière page, mais, attention, des indices sont donnés dans la deuxième et troisième de couverture !

devinequifaitquoi-2int

illustrations © Gerda Muller

Un livre sans texte comme celui-ci est un trésor pour l’exploitation en classe de langue ! En effet il peut être adapté au niveau et à l’âge de l’élève.

Voici un exemple d’exploitation pour le français.

devinequifaitquoi-p.2-3

“Devine qui fait quoi”, © L’école des loisirs 1999 – illustrations © Gerda Muller

Pages 2-3 :
L’enfant se lève.

  1. Il met ses chaussons.
  2. Il va dans la salle de bain (il se lave la figure, il se lave les dents, etc.)
  3. Il s’habille.
devinequifaitquoi-p.4-5

“Devine qui fait quoi” © L’école des loisirs 1999 – illustrations © Gerda Muller

Pages 4-5 :

  1. Il va dans la salle à manger.
  2. Il prend son petit-déjeuner (il boit du jus d’orange, du lait, il mange des tartines, etc.)
devinequifaitquoi-p.6-7

“Devine qui fait quoi” © L’école des loisirs 1999 – illustrations © Gerda Muller

Pages 6-7

  1. Il met ses bottes et son manteau.
  2. Il ouvre la porte et il sort. Son chien le suit…

Vocabulaire à travailler : les habits, les pièces de la maison, les repas, les verbes d’action (se lever, se laver, s’habiller, prendre son petit déjeuner, sortir…)
Dans la suite de l’histoire : la nature, les animaux, l’hiver…

C’est un livre que l’on peut exploiter dans toutes les langues ! Voici un exemple pour les pages 2 et 3.

En anglais :

  1. The child gets up.
  2. He puts on his slippers.
  3. He goes to the bathroom (he washes his face, he brushes his teeth, etc.)
  4. He gets dressed.

En italien :

  1. Il bambino si sveglia.
  2. Si mette le pantofole.
  3. Va in bagno (si lava la faccia, si lava i denti, ecc.)
  4. Si veste.

Pour plus d’idées, allez voir le site de l’académie de Lyon http://www2.ac-lyon.fr/etab/ecoles/rhone/chassieu/didapages/devine/index.html, ou bien le blog http://www.lamaternelledisabelle.fr/devine-qui-fait-quoi où vous pouvez trouver aussi des fichiers audio avec la description des images.

Bonne promenade ! Have a nice walk! Buona passeggiata!

Attention à la vague !

To read the review in English click here – Per leggere la critica in italiano clicca qui

En cette fin de juillet, laissons nos enfants jouer avec les vagues en feuilletant le beau livre de Suzy Lee, “La Vague”. Il s’agit d’un livre sans texte, illustré avec trois couleurs: bleu, blanc et noir.

wave-cover

Un beau jour d’été, une petite fille va à la plage avec sa maman et commence à jouer avec les vagues ; des mouettes voltigent autour d’elle. Comment se terminera le jeu ? A vous de le découvrir…

Pourquoi un livre sans paroles ? L’auteure Suzy Lee nous l’explique dans une interview avec son éditeur Chronicle Books (vous pouvez trouver l’interview complète “An interview with Suzy Lee” sur son site http://www.suzyleebooks.com).

Voici ce qu’elle dit :

“Mes livres sont pour la plupart sans paroles. Même les livres qui ont un texte ont moins de dix phrases au total. Ce n’est pas particulièrement intentionnel, cela est dû à mon approche aux livres ; j’ai une tendance à penser en images. (…)

Quand il n’y a pas de mots, on peut voir davantage. On ne peut manquer aucun indice ni détail visuel pour imaginer l’histoire. Quand il n’y a pas de son, on peut entendre mieux. On entend mieux dans un rêve parce que cela viens de notre mémoire. Je crois que si vous avez déjà été à la mer ou près d’un lac, vous entendrez le bruit des vagues depuis les pages de “La Vague”.

Comme tous les livres sans paroles, “La Vague” se prête à toute sorte d’activité de lecture, apprentissage du vocabulaire, jeu d’interprétation de l’histoire, exercice de récit, écriture de mots ou de textes… et cela non seulement pour l’apprentissage de sa langue maternelle mais aussi pour s’exercer dans une seconde ou troisième langue.

Dans ce cas, il faut bien choisir le niveau des activités et se limiter, pour les débutants, à des activités simples de vocabulaire et de reconstitution de l’histoire, comme celles proposées ici :

activitiesEnglish1

click here for the activities en English

cliquez ici pour les activités en français

cliquez ici pour les activités en français

attivitàItaliano3

clicca qui per le attività in italiano

bee & barlie's books

English Children's Books: Writing for other Expat families

The Little English Library

supporting young English Speakers & Learners in the Netherlands

Oxford University Press

English Language Teaching Global Blog

i libri di Camilla

libri per andare lontano

A Moon of My Own

By Jennifer Rustgi ~~Illustrated by Ashley White ©Jennifer Rustgi

Susan Verde

learning languages through stories

marthamansstudio

Blog about the art and projects of Martha Mans

Camelozampablog

Il blog di Camelozampa

International Book Giving Day 2018

#bookgivingday 14th February 2018

Children's Books Heal

Always remember that you are absolutely unique. Just like everyone else. -- Margaret Mead

Picture This! Teaching with Picture Books

Focusing on the Six Traits of Writing, Reading Strategies, Motivation, and Nonfiction

Through the Looking Glass Book Review

learning languages through stories

Picture Book Month

International Literacy Initiative Celebrating the Print Picture Book in November